Mentions légales :
- SIREN n° 814 024 311
- Inscrit à la chambre de l'Agriculture de l'Ardèche
- dossier sanitaire déposé à la DDCSPP de l'Ardèche

Qui sommes nous ?

Nous sommes une petite famille de 4 personnes, où nous vivons notre petit bonhomme de chemin en Ardèche, à CHOMERAC précisément, entre VALENCE et MONTELIMAR (26), et à côté de PRIVAS (Ardèche).​ Nous sommes situés à environ 15 minutes de l'autoroute A7 (péage de Loriol).

​​

Nous avons des chats depuis toujours.

Durant son enfance, mon mari en a eu jusqu'à plus d'une dizaine à la fois. De mon côté, je me suis toujours contentée d'un chat. Tant qu'il y a du ronron...​

Depuis bientôt 25 ans maintenant que nous sommes en couple, nous avons eu plusieurs chats :

- Galilée, petite chatte européenne noire et blanche : une perle d'une grande douceur et très câline.

- Cléopâtre : une petite chatte européenne blanche, avec quelques tâches arlequins, et qui avait la particularité d'avoir les yeux maquillées (d'où son nom)

- Pupuce : une petite chatte européenne tigrée grise, que nous avons adoptée sur un marché aux puces. Pupuce était une très bonne chatte qui chassait énormément et qui était très protectrice de nos enfants qui avaient, à l'époque, 3 ans et demi.​

- enfin, ma défunte Grisette que j'ai aimé 10 ans durant, et qui est décédée rapidement des suites d'une maladie pulmonaire que le vétérinaire n'a pas réussi à soigner.​

Elle était adorable, et nous étions très proches. Je ne me remets toujours pas de sa perte et je pense très souvent à elle.

Notre rencontre avec le British, un hasard ? Pas si sûr !

Au décès de notre Grisette adorée, je ne souhaitais plus de chat. Trop de chagrin !

Et puis, très vite, je me suis aperçue que j'étais en cruel manque de ronrons et d'une boule de poil à qui faire des câlins. Je ne souhaitais toutefois pas reprendre un chat "classique", et surtout pas dans les couleurs grises, pour ne pas trop penser à ma minette défunte.

Je me sentais également prête à acheter un chat de race, dans la mesure où mon amour pour les chats est innommable.

J'ai alors effectué des recherches sur les différentes races, et j'ai opté pour le British Shorthair, chat robuste, aux qualités sociables irréprochables, et qui dispose d'une grande capacité d'adaptation. Nous voulions un chat apte à rester seul à la maison le temps de la journée de travail.

C'est alors que j'ai eu la chance de rencontrer Raphaël et Mathias de la chatterie des Brit'Amours à LYON, qui m'ont permis d'acquérir Homer et Hermione, deux adorables chatons de la première portée de leur belle femelle, Galya. Et oui, pas un mais deux chats !

J'aurai pu me contenter effectivement d'un seul chaton mais, lorsque j'ai vu Hermione, j'en suis tombée amoureuse. A l'époque Mathias voulait la garder et puis il m'a proposé de la prendre. J'ai proposé à mon mari de l'acquérir avec Homer, et il faut admettre que je n'ai pas eu trop de mal à le convaincre.

Raphaël et Mathias m'ont proposé de faire une exposition sur le TEIL (Ardèche) à proximité de chez nous. Intérieurement, j'étais ravie, car ça me permettait de rencontrer des éleveurs, de connaître les idées de chacun, sans compter les conseils prodigués.

J'y suis allée en dilettante quand même, mais j'ai eu la surprise d'y découvrir des éleveurs passionnés et tous, aussi amoureux que moi.

Ce qui m'a permis de croire que je pouvais avoir ma petite place au milieu d'eux et partager avec eux la même passion.

C'est ainsi que j'ai attrapé le virus.